Qu'est-ce qu'un écrivain public ?

L'écrivain public est un professionnel qui produit des écrits très divers pour autrui, : discours, lettres, contenu internet ou marketing, manuscrits, courriers administratifs, curriculum vitae, etc.

L'écrivain aime la langue et ses subtilités, il manie mots et tournures avec aisance et sait s'adapter aux particularités de style et à la tonalité de langage de son commanditaire.
Il peut être chargé de relire, corriger, reformuler tout projet d'écriture. Il participe ainsi à la création du texte et à son amélioration : il le rend conforme aux règles ortho-typographiques en vigueur, en embellit le style et en enrichit le langage. 
L'écriture reste incontournable, même à l'heure du "tout connecté" et de l'IA...  Ainsi, l'écrivain peut, selon ses domaines de prédilection, rédiger, corriger ou améliorer 

  • du contenu professionnel (papier ou internet), 
  • de la rédaction privée ou professionnelle (administratif, lettres / poèmes d'amour, de demandes de pardon de mariage, CV, lettres de motivation, etc. le domaine est aussi vaste que l'esprit humain !),
  • du manuscrit (roman, biographie, thèse, etc.), 


Mais attention : c'est le client qui apporte le fond ! L'écrivain n'est chargé que de sa mise en mots ou de son amélioration. 
Par exemple, un doctorant fera corriger ou améliorer son mémoire ou sa thèse sur la forme (orthographe, syntaxe, typographie, formulation), mais ne pourra évidemment pas en faire apporter le fond (contenu) par l'écrivain. À chacun son métier...

 

La permanence sociale en collectivité publique

Aujourd'hui, l'écrit se dématérialise, et s'il devient de plus en plus difficile de pouvoir effectuer une démarche sur papier, il n'est en revanche pas rare de croiser des personnes en incapacité partielle ou totale de remplir un formulaire sur internet ou envoyer un courriel (illectronisme).

L'écrivain public assure donc une véritable mission de service public auprès de population mal à l'aise avec l'écrit ou internet. Il est en ce sens, un acteur de proximité et un créateur de lien social et contribue à concrétiser l'égalité des droits et la lutte contre l'exclusion, au moins dans l'aspect administratif de la vie du citoyen (qui peut prendre, avouons-le, une certaine place).